EMFA (Fenouillet, Heutte & Vallerand, 2015)

L’Echelle de Motivation en Formation des Adultes (EMFA, Fenouillet, Heutte & Vallerand, 2015)

En 1989 Vallerand, Blais, Briere et Pelletier ont proposé une mesure de la motivation en formation dans le cadre de la formation initiale, l’Echelle de Motivation en Education (EME) basée sur la théorie de l’autodétermination (Deci & Ryan, 2000). Cette échelle comprend 28 items qui permettent de mesurer trois formes de motivation intrinsèque (connaissance, stimulation et accomplissement), trois formes de motivation extrinsèque (externe, introjectée et identifiée) et l’amotivation. Si ces différentes formes de motivation font référence au continuum d’autodétermination postulé par Deci et  Ryan (2000) pour expliquer différentes facettes de la motivation, il manque à l’EME le niveau de motivation extrinsèque le plus autodéterminé, la régulation intégrée, pour refléter tous les  aspects de la motivation dans ce cadre théorique.

L’Echelle de Motivation en Formation des Adultes (EMFA) créé par Fenouillet, Heutte et Vallerand (2015) s'appuyant sur L'EME propose une triple nouveauté.

Premièrement il s’agit d’une mesure de la motivation en formation des adultes. Deuxièmement, elle propose de mesurer la motivation des adultes dans le contexte d'un dispositif de formation ligne ouvert et massif (massive open online course, MOOC). Enfin, elle ajoute une mesure de la régulation intégrée qui est la forme la plus autodéterminée de la motivation extrinsèque et qui prend particulièrement son sens dans le cadre de la formation des adultes ou certaines connaissances peuvent pleinement faire partie du sens de soi comme le postule cette forme motivationnelle.

 

L'Indice d’auto-détermination (IAD) de la motivation en formation des adultes est directement inspiré du Relative Autonomy Index (RAI, Ryan & Connell, 1989), il est calculé à partir d'ÉMFA-24. Selon me même principe que RAI, plus le score de IAD-ÉMFA est grand, plus le degré d’autodétermination de la motivation en formation est élevé. 
Cependant, comme l'échelle ÉMFA a 2 dimensions de plus que Self-Regulation Questionnaires (SQR, utilisée par Ryan & Connell, 1989), IAD-ÉMFA est calculé ainsi :
IAD-ÉMFA = (3 x score de la sous-échelle "Motivation intrinsèque à la connaissance") + (2 x score de la sous-échelle "Régulation Intégrée de la Motivation extrinsèque") + score de la sous-échelle "Régulation Identifiéede la Motivation extrinsèque" - score de la sous-échelle "Régulation Introjectéede la Motivation extrinsèque" - (2 x score de la sous-échelle "Régulation Externe de la Motivation extrinsèque") - (3 x score de la sous-échelle "Amotivation")

 

Référence pour citer l’Échelle de Motivation en Formation des Adultes (ÉMFA-24) et l'Indice d’auto-détermination de la motivation en formation des adultes (IAD-ÉMFA) :

Fenouillet F., Heutte J., Vallerand R.-J. (2015), Validation of the Adult Education Motivation Scale, Fourth World Congress on Positive Psychology (IPPA),Orlando, FL.

 

 

 

Fichier pour la passation (avec clé de codification des items/sous-dimentions et formule pour calculer l’Indice d’autodétermination de la motivation en formation des adultes)

Pour en savoir plus concernant la validité de l'Echelle de Motivation en Formation des Adultes (EMFA)